Sur la place de la Liberté, une statue : Charles Rogier

Monument à Charles Rogier

« … Nous sommes, écrit-il à la date du 2 mai, nous sommes arrivés à une époque où la défaite retrempe les âmes, loin de les abattre. La religion ne fleurit qu’au milieu de persécutions : la semence d’un culte régénérateur eut besoin d’être arrosée par le sang des martyrs.  La religion politique de l’Europe au XIXe siècle, c’est la liberté ; les persécutions, loin de retarder son triomphe, en accélèreront la marche. Elle aussi a déjà eu ses martyrs ; au besoin il s’en présentera de nouveaux, car la foi dans la liberté, dans ce culte des nobles âmes, ne succombe point devant la force matérielle. »

Charles Rogier – Mai 1830

Ernest Discailles, professeur à l’université de Gand, Charles Rogier (1800 – 1885), d’après des documents inédits, Tome premier (Rogier avant la révolution de 1830), J. Lebègue &Cie, Imprimeurs-Editeurs, Bruxelles

Statue de Charles Rogier à la place de la Liberté
Partagez si vous aimez
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *